Familles nombreuses, la vie en XXL : victimes de harcèlement, les Gayat appellent leur avocat

·1 min de lecture

Il faut croire que certains téléspectateurs n’arrivent pas à regarder une émission sans avoir une irrépressible envie d’insulter les gens qu’ils voient. Ce problème est bien connu des personnes qui font partie du casting de Familles nombreuses, la vie en XXL : les protagonistes du programme de TF1 sont souvent lourdement critiqués sur les réseaux sociaux. Et parfois, les choses vont bien trop loin. Soukdavone, la mère des huit enfants de la famille Gayat, a tiré la sonnette d’alarme ce mardi 8 juin. Plus question de se taire et d’encaisser face à deux zones de non-droit sur Facebook. « Avec l’accord de mon avocat, vous pouvez signaler le groupe “Anti haters aimer les familles nombreuses” sur Facebook qui a été piraté, ainsi que la page “Familles nombreuses XXL leur quotidien”, a-t-elle demandé à ses fans sur Instagram. Ça s’appelle du cyber harcèlement, il faut vraiment stopper toute cette haine envers les familles nombreuses. » Il suffit de faire un petit tour sur cette page et sur ce groupe pour constater qu’ils concentrent des dizaines de messages haineux.

Le groupe Facebook « anti haters » devait initialement réunir des téléspectateurs souhaitant échanger avec bienveillance sur Familles nombreuses, la vie en XXL. Mais des internautes avec d’autres intentions, bien moins courtois, ont envahi le groupe pour insulter « les Gayachier ». Des comptes anonymes comme « Arnaques Influmenteurs » y critiquent également lourdement les placements de produits réalisés par les membres de (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Familles nombreuses, la vie en XXL : critiquée sur sa jalousie, Amandine Pellissard s’agace
VIDEO Les Z’amours : le grand moment de gêne d’un candidat avec des Japonais
Familles nombreuses, la vie en XXL : Sébastien Van Der Auwera blessé à cause d’un... lama
Amandine Pellissard (Familles nombreuses, la vie en XXL) : tristes révélations sur son enfance
Familles nombreuses, la vie en XXL : jugée trop parfaite, Camille Santoro dévoile ses failles

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles