Familles nombreuses la vie en XXL : une tribu aux revenus modestes dévoile son budget courses

·1 min de lecture

Depuis le 23 mars 2022, de nouvelles tribus ont débarqué dans Familles nombreuses la vie en XXL sur TF1. Parmi elles, on retrouve les Servières. Laëtitia, enceinte et en congé maternité, et son compagnon Sébastien, ouvrier dans le bâtiment, sont à la tête d'une fratrie de huit enfants : Maëva (17 ans), Maëlys (15 ans), Mandy (12 ans), Leny (10 ans), Manaëlle (8 ans), Melya (bientôt 6 ans), Milyana (3 ans et demi), et le petit dernier Léo (1 an et demi). Si on sait que, depuis leur participation à l'émission, de nombreuses familles, gagnent très bien leur vie, à l'image des Gayat, les nouveaux arrivants expliquent avoir un budget plus serré.

"Un budget XXS"

"On veut prouver que nous sommes des personnes ordinaires et casser les clichés autour des familles nombreuses. On nous mène la vie dure parce qu'on a plein d'enfants alors que nous sommes comme tout le monde !" déclare Laëtitia Servières à Télé-Loisirs, avant d'ajouter : "Vous allez voir qu'avec un budget XXS et une famille XXL, on parvient à s'en sortir et à avoir des projets. Il faut juste s'organiser et économiser un minimum".

En comparaison, Les Blois ont par exemple un budget courses compris entre 300 et 350 euros par semaine. Celui d'Amandine Pellissard s'élève quant à lui à 590 euros, "à cinquante euros près". Les Servières, eux, dépensent beaucoup moins. "Typiquement, on se fixe un montant pour les courses. Il tourne...

Lire la suite


À lire aussi

Amandine Pellissard (Familles nombreuses, la vie en XXL) dévoile le montant astronomique de ses courses
Gérome Blois (Familles nombreuses, la vie en XXL) révèle le prix exorbitant de ses courses
Familles nombreuses - La vie en XXL : une tribu bientôt à la rue ? "C'est un peu l'angoisse"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles