Familles nombreuses : Un membre de la tribu Gayat accueille son premier enfant, le père Olivier vend la mèche

Les anciens candidats de Familles nombreuses, la vie en XXL (TF1) Olivier et Soukdavone Gayat sont les heureux parents de 9 enfants. S'ils ne comptent pas en avoir un dixième, ils se réjouissent d'accueillir malgré tout de nouveaux bébés dans la famille. En décembre 2020, leur fille aînée Olivia annonçait par exemple qu'elle était devenue maman d'un petit garçon prénommé Kayden, fruit de ses amours avec Sorachadi qu'elle a épousé en avril dernier. Et aujourd'hui, c'est au tour de son petit frère Téo de découvrir les joies de la paternité pour la première fois.

Ce mercredi 22 juin 2022, Téo et sa compagne Marie sont en effet devenus parents. Et c'est Olivier Gayat qui s'est empressé de vendre la mèche, trop heureux pour son fils. En story Instagram, il écrit : "Et voilà, en me réveillant, super bonne nouvelle, je suis de nouveau papy. Félicitations du fond du coeur Marie et Téo". Le candidat de TF1 précise plus tard qu'il s'agit d'une "petite fille magnifique" (voir notre diaporama).

De son côté, le couple ne s'est exprimé que peu de temps après pour dévoiler que leur fille se prénomme Emma. Juste avant d'accueillir leur enfant, ils indiquaient que l'accouchement était toutefois imminent en repartageant les messages de leur entourage leur souhaitant beaucoup de courage. "Une énorme pensée à ma belle-soeur Marie et mon petit frère Téo qui s'apprêtent à rencontrer l'amour de leur...

Lire la suite


À lire aussi

Familles nombreuses : Un enfant de la tribu Gayat s'est-il marié ? Photos intrigantes...
Familles nombreuses : Un enfant de la tribu Gayat quitte le nid familial, nostalgie et moqueries
Olivier Gayat (Familles Nombreuses) : Panique avec deux de ses enfants, un incident filmé en direct

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles