Familles nombreuses : Un froid chez les Gayat ? Olivier, accusé de "faire la gueule" à Soukdavone, s'explique !

Plusieurs tribus partagent leur quotidien hors norme dans Familles nombreuses, la vie en XXL. Alexandre et Amandine Pellissard s'affichent avec leurs huit enfants, Nasser et Rofrane Bambara, parents de quadruplés, ont eux aussi laissé les caméras de TF1 entrer à la maison, tout comme le clan Gayat. Soukdavone et Olivier, à la tête d'une fratrie de neuf enfants et déjà grands-parents, publient également quelques instants de vie sur les réseaux sociaux. Et parfois, les internautes se laissent aller à quelques remarques... qui ne passent pas.

Mercredi 27 avril 2022, le couple a profité d'une virée en amoureux. Soukdavone et Olivier Gayat étaient alors de sortie dans un pub près de leu domicile à Bourges. Un instant partagé sur Instagram, en story. Et alors que la maman et jeune grand-mère semblait enthousiaste à l'idée de passer ce moment en tête-à-tête avec sa moitié, Olivier Gayat semblait quant à lui moins intéressé... Face aux nombreux commentaires allant dans ce sens, il se saisit alors de son compte sur le réseau social de partage d'images afin de répondre.

"Oui, j'étais au restaurant aujourd'hui. Quand Souk m'a filmé, il y a des gens qui me disent : 'Ouais, il était sur son portable, il ne profite pas de sa femme, il fait la gueule...' Non, non tout va très bien, ne vous inquiétez pas", assure-t-il alors. Et de préciser qu'au moment où Soukdavone capture ces images, il était "en train de...

Lire la suite


À lire aussi

Familles nombreuses : Nouvelle grossesse chez les Gayat, un bébé attendu dans très peu de temps !
Amandine Pellissard (Familles nombreuses) brouillée avec Soukdavone Gayat : "Le problème c'est que..."
Soukdavone Gayat (Familles nombreuses) hospitalisée : nouvelle opération pour la maman

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles