Familles nombreuses : eux aussi victimes d’un agent de la CAF, les Santoro portent plainte

·1 min de lecture

C’est une sombre histoire que les abonnés d’Amandine Pellissard commencent à bien connaître. Voilà déjà plus d’une semaine que la maman à fort caractère de Familles nombreuses, la vie en XXL dénonce sur Instagram une femme qui se serait permis de « collecter des données personnelles » en consultant son dossier. Agent à la Caisse d’Allocations Familiales, la personne en question aurait « fait des photos de son PC professionnel, dans son bureau de la CAF » avec son téléphone personnel : « Il y a même la photo de son tampon CAF avec son nom dessus, a raconté Amandine Pellissard. Je n’ai aucune garantie que mes données n’ont pas été divulguées dans son cercle privé, parce que c’est quelqu’un qui aime a priori beaucoup spéculer sur la vie des autres… » La vedette de TF1 avait précisé que d’autres familles avaient été victimes de cet agent de la CAF, sans donner d’autres précisions. Ce 10 juillet, elle a finalement révélé qu’une autre star de Familles nombreuses, la vie en XXL était concernée : Camille Santoro.

« Je peux le dire parce qu'elle m'a dit que je pouvais le dire, a précisé Amandine Pellissard dans son live Instagram du 10 juillet. Camille a eu le même problème. Son dossier aussi a été usurpé par cette personne là, elle a été avisée aussi. » Contrairement à sa camarade de l’émission de TF1, l’esthéticienne a préféré rester silencieuse sur cette affaire. « Camille m’a dit qu'elle ne voulait pas en parler parce que sinon elle risquait de s'énerver », a raconté Amandine Pellissard, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Familles nombreuses, la vie en XXL : Camille Santoro raconte comment la pandémie a impacté ses jumeaux
VIDEO Tour de France 2021 : des coureurs tombent dans un ravin après un gros accident
Anne-Elisabeth Lemoine : comme elle a géré l’éviction délicate de Claire Chazal sur France 5
VIDEO Un dîner presque parfait : aspergée de chantilly, Cindy Lopes en prend plein la tête
VIDEO Julian Bugier : confronté à un bug en plein JT sur France 2, il sort les rames

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles