La famille royale britannique célèbre le premier anniversaire de Lilibet, fille de Meghan et Harry

Meghan et Harry aux Invictus Games à La Haye, le 17 avril 2022. - Sem van der Wal - ANP - AFP
Meghan et Harry aux Invictus Games à La Haye, le 17 avril 2022. - Sem van der Wal - ANP - AFP

Première bougie pour Lilibet. Alors que débute le troisième jour de célébration du jubilé d'Elizabeth II, la petite dernière du prince Harry et de son épouse, Meghan Markle, fête ce samedi son premier anniversaire.

Pour l'occasion, les membres de la famille royale britannique dont le prince de Galles, la duchesse de Cornouailles et le duc et la duchesse de Cambridge ont tenu à lui souhaiter un joyeux anniversaire sur Twitter.

Lilibet Diana Mountbatten-Windsor, huitième dans l’ordre de succession au trône britannique, est née le 4 juin dernier à Santa Barbara en California, contrairement à son grand frère Archie (3 ans), né à Londres. Ses prénoms rendent hommage au surnom donné la reine Elizabeth II, et à la princesse Diana disparue en 1997, respectivement arrière-grand-mère et grand-mère de Lilibet.

Présentation confidentielle à la reine

Le prince Harry et son épouse, Meghan Markle sont venus des États-Unis avec leurs enfants Archie et Lilibet pour participer aux quatre jours de célébrations du Jubilé de platine de la reine Elizabeth II à Londres.

Mais le duc et la duchesse de Sussex, en retrait de la famille royale depuis 2020 et vivant en Californie, étaient absents ce jeudi au côté de la souveraine de 96 ans lors de son apparition au très scruté balcon de Buckingham pour le Salut aux couleurs (Trooping the Colour). La raison: l'honneur d'accompagner Sa Majesté était, cette année, limité aux "membres de la famille royale qui effectuent des engagements publics officiels au nom de la reine", précise un porte-parole du palais de Buckingham.

Ils étaient cependant présents au palais de Buckingham, comme l'ont repéré les tabloïds britanniques.

Harry et Meghan ont néanmoins retrouvé, dès vendredi, leur famille en public - une première depuis deux ans - lors de la messe d'action de grâce à la cathédrale St-Paul, célébration à laquelle la reine Elizabeth II n'a pas assisté en raison d'un "certain inconfort".

Meghan et Harry, installés à Frogmore Cottage à Windsor, ont profité de l'événement pour présenter Lilibet à son arrière-grand-mère, en marge des festivités. Très attendue et retardée, cette rencontre s'est cependant déroulée de manière confidentielle et aucune photo n'a été publiée à ce jour.

Selon, une source cité par le média américain Entertainment Tonight, la reine devrait à nouveau rencontrer son arrière-petite fille ce samedi pour son anniversaire.

Visites sporadiques au Royaume-Uni

Les visites d'Harry et Meghan à la Reine se font rares depuis qu'ils ont perdu, en 2020, leur protection policière au Royaume-Uni, à la suite de leur retrait de la famille royale.

Si le prince a déjà confié qu'il souhaiterait emmener plus régulièrement ses enfants Archie et Lilibet dans son pays natal, sa famille et lui "ne peuvent pas retourner chez lui" car c'est trop dangereux, a ainsi déclaré un porte-parole de Harry, citant notamment des menaces "extrémistes et néonazies".

En 2021, le duc de Sussex a lancé une action en justice pour pouvoir bénéficier d'une nouvelle protection policière, qu'il payerait personnellement, lorsqu'il se rend avec sa famille au Royaume-Uni.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles