La famille du président du Congo-Brazzaville, Denis Sassou Nguesso, accusée de détournements massifs

franceinfo avec AFP

Selon un rapport de l’organisation non gouvernementale britannique Global Witness publié le 6 août 2019, Denis Christel, fils du chef de l’Etat, se serait ainsi approprié près de 50 millions de dollars. Dans une première enquête publiée en avril, l’ONG accusait aussi la fille du président, Claudia, d’avoir mis la main sur près de 20 millions.

Député d'Oyo (nord), fief de son père Denis Sassou Nguesso depuis 35 ans à la tête du Congo, Denis Christel Sassou Nguesso, 44 ans, a été jusqu'en 2016 le numéro deux de la puissante Société nationale des pétroles du Congo (SNPC). L’or noir représente 80% des ressources du pays.

"Kiki le pétrolier"

Egalement "administrateur général de l’unique raffinerie du pays, la Coraf", celui que l’on surnomme "Kiki le pétrolier" "s’est fait remarquer par sa mauvaise gouvernance et son goût pour la dépense extravagante et les circuits financiers offshore afin de dissimuler ses opérations hasardeuses", constate Le Monde.

"Au total, en 2014, les entreprises détenues par Denis Christel Sassou Nguesso ont reçu près de 50,5 millions de dollars qui auraient été détournés des comptes du Trésor congolais", écrit l'ONG britannique spécialisée dans la lutte contre le pillage des ressources naturelles. "Selon des documents étudiés par Global Witness, le véritable propriétaire du réseau chypriote d'entreprises qui a reçu les 50 millions de dollars du Trésor congolais était Denis Christel Sassou Nguesso", affirme le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi