La famille du patient décédé aux urgences de Strasbourg va porter plainte

Les proches de l'octogénaire récemment décédé après une très longue attente aux urgences des hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS) souhaitent «que toute la lumière soit faite» sur cette mort et vont déposer plainte, a indiqué mercredi à l'AFP leur avocat. «La famille va déposer plainte, soit en se joignant à l'action du parquet» de Strasbourg s'il a déjà ouvert une enquête, soit, si ça n'est pas le cas, en enclenchant les démarches nécessaires «pour que l'action pénale soit engagée et qu'une enquête» pour «homicide involontaire contre X (...) soit diligentée pour faire toute la lumière sur les circonstances» du décès, a déclaré Me Matthieu Airoldi. La procureure de la République de Strasbourg, Yolande Renzi, «ne communique pas sur ces dossiers», a indiqué à l'AFP une porte-parole du parquet. La veuve et les deux filles de la victime estiment que, «à tout le moins, il y a de grosses questions à se poser sur le traitement dont (le patient) a bénéficié ou dont il n'a pas bénéficié