La famille d’Andrew Brown Jr, tué par la police, dénonce une "exécution"

·2 min de lecture

La famille d’Andrew Brown Jr, un Américain noir de 42 ans tué la semaine dernière par un policier, veut connaître la vérité sur les circonstances de son décès.

«Mon père a été exécuté en essayant de sauver sa vie.» Les propos de Khalil Ferebee, le fils d’Andrew Brown Jr, démontrent la douleur ressentie par sa famille. Mercredi dernier, l’homme de 42 ans a été tué par un shérif adjoint du comté de Pasquotank, en Caroline du Nord, alors qu’il tentait d’échapper à la police dans un quartier résidentiel d’Elizabeth City, au volant de sa voiture. Coincé dans une allée dont il ne pouvait plus s’enfuir qu’en marche arrière, le quadragénaire, qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt car accusé par un informateur d’être un dealer de drogues (cocaïne, crack, méthamphétamine et héroïne), s’est arrêté et a été tué à ce moment, dans sa voiture. Ses proches cherchent à savoir pourquoi il a été tué et assurent qu’il ne posait pas de risque pour les officiers déployés. Ces derniers ont tiré à partir de leurs AR 223, des armes semi-automatique, et Glock 17 de fonction, précise le «Raleigh News & Observer».

«Les mains d’Andrew étaient sur le volant. Il n’essayait pas d’attraper quoi que ce soit. Il ne touchait à rien. Ses mains tenaient fermement le volant. Ils ont couru jusqu’à son véhicule. Il était là, dans sa voiture, avec ses mains sur le volant alors qu’il se faisait tirer dessus», a rapporté Chantel Cherry-Lassiter, une des avocates de la famille, qui a pu voir lundi la vidéo enregistrée par la caméra portée par le policier qui a tiré. «Sa voiture était criblée de balles, ils lui ont tiré dessus alors qu’il ne les menaçait aucunement. Il y avait des cartouches avant même qu’il ne recule. Donc ils lui ont tiré dessus alors qu’il se trouvait dans sa voiture, les mains sur le volant dans l’allée», a-t-elle ajouté. «Soyons clairs : c’était une exécution». Harry Daniels, un autre avocat, a(...)


Lire la suite sur Paris Match