« Il fallait bloquer Najat » : pourquoi Anne Hidalgo mise sur Audrey Pulvar

·1 min de lecture

Audrey Pulvar est candidate aux régionales en Ile-de-France qui doivent se dérouler en juin prochain. Une candidature soutenue par la maire de Paris, Anne Hidalgo, mais comme l'indiquent Le Point dans son numéro en kiosque ce jeudi 11 février, ce soutien ne "serait pas dénué d'arrière-pensées très politiques" à quelques mois de la présidentielle. "Najat Vallaud-Belkacem s'intéressait de près à la région, et il ne fallait surtout pas la laisser s'installer : c'est une femme, issue de la diversité, une victoire risquait d'en faire une présidentiable. C'est précisément pour ça qu'ils sont allés chercher Pulvar", assure un proche du PS.

Ainsi, pour contrer la femme de Boris Vallaud et éviter que celle-ci puisse vouloir se lancer dans la course à l'Elysée alors que les rumeurs qui annoncent que Anne Hidalgo voudrait se présenter à la présidentielle sont nombreuses. La source du PS a analysé : "Il fallait bloquer Najat, et Hidalgo a flairé le danger. C'est sans doute la raison pour laquelle Pulvar a accéléré." Pour rappel, Audrey Pulvar est l'adjointe d'Anne Hidalgo, en charge de l'alimentation durable et de l'agriculture et défend "l'Ile de France en commun".

Si Audrey Pulvar représentera le PS aux élections régionales, quid de LREM ? Tandis que Jean-Michel Blanquer a renoncé à présenter, certains aimeraient que le porte-parole du gouvernement se lance dans cette course. "L'hypothèse Attal est très incertaine. (...) lI va avoir 32 ans, l'Île-de-France est l'une des régions les plus (...)

Lire la suite sur le site de GALA

« Il n’y a pas que Marine Le Pen dans la vie » : le camp Macron anxieux avant un débat important ?
« Il est super bien gaulé ! » : Olivier Véran fait des remous au gouvernement
Julien Clerc : pourquoi il a refusé d’avoir un 2e enfant avec Hélène Gremillon
Jane Birkin : ses rares confidences sur ses petits-enfants
Donald Trump frustré : cette addiction dont il va devoir se passer