Les "fake news" qui ont émaillé la campagne présidentielle américaine

Milices armées, autoroutes bloquées, rassemblements : les tentatives d’intimidation visant à dissuader les électeurs de se rendre aux bureaux de vote se sont multipliées à l’approche de l’élection présidentielle américaine qui se tient ce mardi 3 novembre.