Faits divers. La dangereuse mode des coups de canon dans les fêtes prénatales américaines

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Un homme de 26 ans est mort le samedi 6 février dans le Michigan après l’explosion d’un petit canon de salut lors d’une baby shower. L’essor des réseaux sociaux a transformé ce type de fêtes en spectacles “compétitifs”, déplore la presse américaine.

La fête a tourné au drame. Un homme de 26 ans est mort le samedi 6 février après l’explosion d’un petit canon lors d’une baby shower (une fête organisée en l’honneur d’une future mère) dans le Michigan, rapporte The Detroit Free Press.

Selon le quotidien local, l’incident s’est produit vers 19 h 30 : le propriétaire d’une maison du canton de Gaines, au sud de la ville de Grand Rapids, a fait détoner – à blanc – un petit canon dans son jardin, mais l’engin a explosé, des éclats frappant la victime ainsi que trois voitures garées à proximité et le garage où avait lieu la fête.

À lire aussi: États-Unis. Les feux d’artifice, un marché noir en pleine explosion

La police a déclaré que l’appareil “était similaire à un canon de salut”, un gadget qui gagne en popularité, relève le New York Times. Le quotidien new-yorkais souligne que ces engins explosifs sont notamment utilisés par des couples qui cherchent à faire des annonces liées à une grossesse sur Facebook et Instagram.

Plusieurs incendies majeurs

L’essor des réseaux sociaux a notamment transformé les fêtes de révélation du sexe d’un bébé en spectacles “compétitifs”, a expliqué au New York Times l’universitaire Carly Gieseler dans un autre article.

Les canons de salut seraient ainsi liés à deux décès au moins depuis 2019 et à plusieurs incendies

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :