Faites entrer l'accusé : Christophe Hondelatte réagit à l'arrivée de Frédérique Lantieri sur Twitter

·1 min de lecture

Pour beaucoup, Faites entrer l'accusé restera éternellement rattaché à Christophe Hondelatte, qui l'a porté de son lancement en juin 2000 jusqu'en mai 2011. Blouson en cuir sur le dos, regard perçant face caméra, voix patinée reconnaissable parmi mille, le grand reporter incarnait le programme qui faisait la part belle aux plus grandes affaires criminelles françaises jugées depuis les années 50. Alors lorsqu'il a décidé de clore ce chapitre important de sa vie, les fidèles de FELA ont crié au scandale, d'autant que celle qui lui a succédé, la plus sobre Frédérique Lantieri, a repris le flambeau dans un tout autre style. Et, pendant de longs mois, le roi du fait divers n'a pas hésité à tacler sa consoeur dans la presse. "S'ils voulaient une femme, il fallait faire un casting, pas choisir la première personne qui passe sous la main. Elle n'a jamais fait de télé, elle a plus de cinquante ans, c'est très bizarre comme choix... C'est un gâchis", avait-il notamment déclaré de manière un peu tribale.

Cette passe d'armes fait désormais partie du passé, Christophe Hondelatte regrettant ses propos. Les deux journalistes se sont même ligués contre France Télévisions, coupable d'avoir laissé filer les droits du magazine sur RMC Story. Pourtant, le dérapage avec le saltimbanque qui officie désormais sur Europe 1 n'est jamais très loin, comme en ce 21 mai, où il a commenté l'apparition de son ex-ennemie sur les réseaux sociaux. "Arrivée tardive sur Twitter... mais j’aurai plein de choses à vous (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Emma de Caunes : elle partage un tendre cliché avec sa fille Nina
Koh-Lanta, Les armes secrètes : Lucie joue son détournement de vote et vole celui de Magali !
Stéphane Plaza pompier volontaire ? L'agent immobilier fait une grande annonce sur Instagram
PHOTO Moundir va mieux : son déjeuner sur l'herbe en famille attendrit la Toile
Prince Harry sort du silence : il fait une nouvelle confession à Oprah Winfrey concernant les obsèques du prince Philip