"Elle est faite pour ça" : comment Corinne Diacre, pionnière du foot féminin, est devenue sélectionneuse des Bleues

Elise Lambert
Ancienne internationale et première femme à entraîner un club masculin professionnel, Corinne Diacre pourrait devenir en juillet la première femme française à remporter le prestigieux trophée de la Coupe du monde féminine.

Certains soirs sonnent comme une révolution. Le 2 mai, Corinne Diacre dévoile lors du 20 heures de TF1 la liste des 23 Bleues sélectionnées pour la Coupe du monde de foot féminin. C'est la première fois qu'une sélection nationale féminine est annoncée lors d'un JT, devant 5 millions de téléspectateurs. "C'est moi qui suis là ce soir, mais si ça avait été quelqu'un d'autre, ça aurait été tout aussi génial", exprime la sélectionneuse tricolore. "Quelqu'un d'autre" aurait pu être un homme, comme ce fut le cas six fois sur sept jusqu'ici, mais l'annonce aurait été moins marquante.

Car Corinne Diacre est en 2019 une exception dans le monde du ballon rond. Première footballeuse à dépasser les cent sélections en équipe nationale, première femme à obtenir le diplôme d'entraîneuse professionnelle, première entraîneuse d'un club masculin professionnel... Son parcours est celui d'une pionnière, dans un milieu où le pouvoir ne se partage qu'entre hommes. A 44 ans, celle qui se désole de devoir encore justifier ses choix à l'aune de son genre et préfère rester en retrait des médias s'est imposée avec discrétion dans les plus hautes sphères du football français.

"Qui est cette fille meilleure que tout le monde ?"

Les anciens du collège Marouzeau à Guéret (Creuse) se souviennent bien de la petite "Coco". C'est dans ce collège que la native de Croix (Nord) confirme son talent de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi