"On les fait rentrer dans la famille judiciaire", à Lyon, avocats et magistrats tendent la main aux étudiants pénalisés par la crise sanitaire

Mathilde Imberty
·1 min de lecture

Obtenir un stage en période de Covid peut s’avérer une mission impossible pour les étudiants qui n’ont pas le réseau professionnel suffisant. Pour rétablir un peu l’égalité des chances, des magistrats lyonnais ont décidé, en partenariat avec les Universités de Lyon, de mettre en place un parrainage, c’est-à-dire un suivi sur le long terme, pour les étudiants les plus isolés.

"On s'adresse à des étudiants qui, en cette période de crise, sont plus en difficulté que les autres parce qu'ils voient les portes se refermer", explique Nicolas Jacquet, procureur de la République de Lyon, à l’origine de cette initiative. "C'est difficile d'avoir un stage dans une période où on ne sait pas comment les choses vont être organisées. Nous, on renoue avec ça. On les fait rentrer dans la famille judiciaire."

Plusieurs centaines d'étudiants concernés

"Nous ne pouvons pas faire de stage, nous ne pouvons pas travailler, nous n'arrivons pas à joindre de magistrats, d’avocats", confirme Jade, 21 ans, étudiante à l’université Lyon 3. C'est vrai que le Covid rend les choses très difficiles mais, si on est honnête, ça a toujours été difficile de trouver des stages sans réseau", explique la jeune femme venue au Palais de justice pour se renseigner (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi