"Elle a fait le job", "Elle y va à reculons" : les réactions politiques après la désignation d'Agnès Buzyn pour les municipales à Paris

franceinfo

Agnès Buzyn a été désignée dimanche 16 février pour prendre la tête de la liste La République en marche aux municipales à Paris, après le désistement de Benjamin Griveaux. La ministre de la Santé va présenter sa démission de son poste du gouvernement. Une annonce qui ne fait pas l'unanimité.

>> Retrait de Benjamin Griveaux, désignation d'Agnès Buzyn : suivez notre direct

Patrick Vignal, député LREM de l'Hérault, invité de franceinfo, témoigne de son "très grand respect" pour la ministre de la Santé, "parce qu'elle prend le risque" de mener la campagne parisienne. "C'est une femme qui a fait le job, une femme de gauche, humaniste, souligne Patrick Vignal. C'est quelqu'un qui peut apporter beaucoup de choses à Paris." Pour l'élu de l'Hérault, Agnès Buzyn a "un magnifique challenge" face à elle. "Mettons-nous à rêver qu'Agnès Buzyn puisse ramener Cédric Villani, lance le député. Et qu'on parle aux Parisiens."

Pour Karim Amellal, écrivain et tête de liste LREM dans le 10e arrondissement de Paris, "cela donne un nouveau souffle à cette campagne". "C'est une belle histoire que nous avons à raconter", ajoute l'écrivain. Karim Amellal se dit "soulagé, content, optimiste", après la désignation d'Agnès Buzyn. Il souligne un processus de désignation "conduit de façon (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi