"Il se fait fusiller à mes côtés" : une rescapée du 13-Novembre livre un témoignage glaçant

·1 min de lecture

C’est une soirée dont elle se rappellera toute sa vie. Un vendredi de novembre comme les autres, qui avait commencé dans la fraîcheur de l’automne pour Juliette. À 23 ans, elle avait planifié de faire connaissance avec son "match" d’une application de rencontre, Cédric. Comme le raconte Le Figaro, ce vendredi 1er octobre, le jeune homme avait tout prévu. Il attendait patiemment sa cavalière de soirée sur les marches du métro Charonne, dans le 11e arrondissement de la capitale, avant de l’emmener dans le bar “La Belle Équipe”, où beaucoup de monde s’était déjà installé.

Juliette s’en souvient comme si c'était hier : “J’ai insisté pour qu’on s’installe en terrasse. Il restait une dernière place” raconte-t-elle à la cour d’assises spéciale de Paris. Car si la jeune femme se retrouve au tribunal, c’est que la soirée romantique du 13 novembre 2015 a tourné court. En pleine conversation avec Cédric, les deux jeunes ont soudainement entendus des bruits “de pétards”. Mais le déroulé des événements s’enchaîne rapidement, les coups de pétards présumés étaient en vérité une fusillade. Pire encore, il s'avèrera plus tard qu'il s'agissait d'un attentat d'une ampleur inédite.

Comme tous les Parisiens attablés en terrasse, Juliette et Cédric se sont retrouvés directement ciblés par les tirs. Pour préserver leur vie, les deux jeunes ont tenté de se réfugier à l’intérieur du bar : “Je n’ai jamais donné une poignée de mains à quelqu’un que je ne connaissais pas aussi forte, pleine d’empathie, pleine (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Arnaud Montebourg pris pour un contrôleur de train : il prend la mouche !
INTERVIEW - Aurélie Pons (Danse avec les stars) : "C'est ma grand-mère qui m'a motivée à me lancer dans cette aventure"
The Voice All Stars : Olympe dévoile pourquoi il n’est pas retourné dans l’équipe de Jenifer
Anne Hidalgo privée de permis de conduire ? Les explications à cette folle rumeur
PHOTO - "Il me manque tellement" : Mathilde Seigner très émue sur la tombe d'Yves Rénier

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles