"Il m'a fait coucou avec un grand sourire" : le suspect du meurtre de la petite Vanesa était-il en chasse ?

Que s'est-il vraiment passé le 18 novembre 2022 ? Quatre jours après la mort de Vanesa, 14 ans, enlevée à la sortie de son collège de Tonneins, en Lot-et-Garonne, les heures qui ont précédé le crime commencent à se dessiner. Interrogée par nos confrères de BFMTV, une adolescente de 17 ans affirme avoir croisé le principal suspect, Romain C., 31 ans, quelques heures avant qu'il ne s'en prenne à Vanesa. "Je marchais et j'ai vu cet homme-là, il a commencé à ralentir et il m'a fait coucou avec un grand sourire", raconte l'adolescente, bouleversée par cette rencontre qui aurait pu très mal tourner. "Il roulait doucement, il était trop bizarre et j'ai eu peur sur le coup."

Au moment de croiser le suspect, Tahlia était au téléphone avec sa mère. "Je lui ai dit 'Maman, il y a quelqu'un qui m'a klaxonnée et qui était trop bizarre. Il m'a fait un sourire et il allait au ralenti'". Prudente, la mère de l'adolescente lui a alors conseillé de prendre la fuite. "Je lui ai dit : prends des précautions, fais attention, vas te réfugier chez ta copine, parce qu'on ne sait jamais qui cela peut être", se souvient-elle sur BFMTV.

Un acte prémédité ?

Sans le savoir, Tahlia a peut-être échappé au pire. Quelques heures après avoir tenté une approche avec elle, Romain C., qui semblait donc en chasse, a jeté son dévolu sur une autre victime. Selon ses propres aveux, prononcés dans la soirée du vendredi 18 novembre, il a enlevé Vanesa à la sortie du collège Germillac (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Piquée par un poisson lors de sa lune de miel, elle le paie encore des semaines plus tard
Jonathann Daval : ce seul cadeau improbable que sa mère lui a secrètement apporté en prison
L'infirmière à domicile arrive chez sa patiente de 96 ans et fait une découverte abjecte
TÉMOIGNAGE Notre fille a été amputée des 4 membres après avoir contracté une grippe
Disparition du petit Quinton : ultime rebondissement déchirant dans cette affaire hors normes