Et si vous faisiez un tour du monde à 14 millions de dollars ?

Morgan
Et si vous faisiez un tour du monde à 14 millions de dollars ?

Faire le tour du monde n'est pas à la portée de tout le monde. C'est même une aventure assez délicate à organiser. La boutique DreamMaker propose cela dit une offre aussi dingue que dingue : 20 jours, 20 villes, pour 49 de vos amis et vous, pour la modique somme de 13 875 000$ (12 898 000€) !

Comme vous pouvez l'imaginer, il ne s'agit pas ici d'un simple voyage, c'est une expérience ultra-luxueuse qui est ici proposée. Mais de quoi parle-t-on au juste ? Tout d'abord, le client qui paye voyagera en jet privé, un Boeing 767, tandis que sa suite devra "se contenter" d'un Boeing Business Jet affrété spécialement. Mais qu'importe, finalement, puisque vous ne passerez que 12% de votre temps dans les airs.

Gregory Patrick, fondateur de DreamMaker et à l'origine de cette expérience "Passport to 50", sait à quel point un vol qui se passe bien est crucial. Pour cette expérience "Experiental Aviation", "apogée de l'aviation privée", le ratio passager/membre d'équipage sera de 1, 50 professionnels, chacun expert dans son domaine, pour que tout soit parfait, de votre repos à votre relaxation - avec un maître sommelier, un hypnothérapiste renommée, etc -.

Si vous préférez vous divertir autrement, vous pourrez notamment profiter du tournoi de poker - à 500 000$ pour une oeuvre de charité - organisé avec quelques-uns des meilleurs joueurs du monde.

L'équipe de DreamMaker a même fait appel à World of Diamonds, un conglomérat russe du diamant, pour créer 50 magnifiques petits souvenirs en or 18 carats et diamants blancs et bleus d'une valeur totale de 1 million de dollars. Gravés sur chacun d'eux, 20 diamants blancs représentant les 20 destinations de ce tour du monde unique.

DreamMaker ne s'est pas attardé sur les activités proposées à terre mais il est notamment fait mention de "bénédiction par 50 moines sous une pluie de 50 000 fleurs de lotus". Tout un programme.

Et n'allez pas croire que ce voyage n'est qu'un (...)Lire la suite sur ubergizmo.fr