Il se faisait passer pour un magistrat pour obtenir des réductions de peine

·1 min de lecture

Achref Sayhi a un casier judiciaire d’une rare longueur. Cet escroc actuellement incarcéré à Alençon, dans l’Orne, est entré en prison à l’âge de 18 ans. Aujourd’hui âgé de 41 ans, il ne devrait pas retrouver la liberté avant 2043. Mais, comme le rapportent nos confrères de L’Écho Républicain, ce détenu au palmarès judiciaire impressionnant, connaît le système comme sa poche, et a tenté de l’abuser. Pour obtenir des réductions de peine, il s’est fait passer pour un magistrat.

Retour sur le parcours de ce détenu. Achref Sayhi, originaire de Marseille, cumule une cinquantaine de condamnations judiciaires pour escroqueries. Être détenu ne l’a d’ailleurs jamais découragé dans ses méfaits, puisqu’il a fait de nombreuses victimes, de préférence des femmes âgées et financièrement aisées, derrière les barreaux des différentes prisons qu’il a connues. Mises bout à bout, ses peines atteignent "soixante-dix ans de prison", précise-t-il à nos confrères.

Ce fin connaisseur du système judiciaire sait cependant qu’en France, contrairement aux États-Unis, "les peines ne se cumulent pas". Ainsi a-t-il tenté, par l’intermédiaire de ses avocats, d’obtenir des réductions de peine, dans les différentes juridictions qui l’ont condamné. En vain : il se voit à chaque fois opposer une fin de non-recevoir pour cause d’incompétence pour traiter ce dossier. "J’utilise les voies de recours légales, et on promène mes avocats d’une juridiction à l’autre", vitupère le détenu.

>> A lire aussi - Une escroquerie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Depuis plus de 15 ans, il paie les impôts d’un homonyme
Une étude montre que le travail en demi-groupe est la meilleure option pour lutter contre le Covid-19
Face à l’espionnage économique de la Chine, Taïwan contre-attaque !
L’incroyable cadeau reçu par la fille de Kylie Jenner et Travis Scott
Pass sanitaire, capteurs de CO2... comment se déroulera la rentrée des classes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles