Faire des siestes régulières améliore les capacités cognitives

·1 min de lecture

La sieste est souvent associée à deux types de personnes : les enfants en bas-âge et les personnes âgées. Et pour ces derniers, la sieste est particulièrement bénéfique. Une récente étude chinoise, publiée dans General Psychiatry souligne tous les bienfaits de dormir la journée, notamment du point de vue de la santé mentale.

Deux groupes de participants ont été mis face à face, la moyenne d'âge des deux est de 60 ans et plus, et la moyenne de sommeil par nuit est commune à 6,5 heures. Un groupe de 1 534 personnes faisait la sieste régulièrement (l'étude ne précise pas à quelle heure de la journée ni pour combien de temps), l'autre groupe de 680 personnes ne la faisait pas. Tous se portaient bien et venaient de divers coins de Chine, dont des grandes villes comme Beijing et Shangai.

L'idée était de voir si la sieste pouvait les aider à réduire les risques de démence, ou même plus simplement de légères pertes de repères et de troubles de la mémoire. En comparant les deux groupes de patients, les chercheurs se sont aperçus que se repérer dans l'espace, s'exprimer de manière fluide ou encore entretenir sa mémoire étaient plus faciles pour ceux qui dormaient en journée que pour ceux qui ne le faisaient pas.

En plus de cela, la sieste permet aux personnes qui la pratiquent d'avoir une meilleure stabilité émotionnelle. En revanche, l'étude n'a pas permis d'aller jusqu'à répondre à la question : la sieste peut-elle prévenir le déclin cognitif (...)

Lire la suite sur Topsante.com

DIRECT. Covid-19 en France ce 31 janvier : chiffres, annonces
Covid-19 : le R effectif (R0) région par région
La qualité du sperme diminuée par le Covid-19 ?
Dépistage : 5 analyses de sang à faire après 45 ans
Dépistage anal du Covid : mais pourquoi se pratique-t-il en Chine ?