Que faire quand on #restechezsoi? Ce que proposent les médias pour s'informer, apprendre ou se divertir

1 / 2

Que faire quand on #restechezsoi? Ce que proposent les médias pour s'informer, apprendre ou se divertir

Abonnements offerts, sélection de séries, conseils de cuisine ou spectacle en ligne... Télés, radios, journaux et réseaux sociaux rivalisent de bonnes idées pour égayer le confinement des Français, qui s'annonce plus long que prévu. Tour d'horizon de médiatique de choses à faire lorsque l'on reste chez soi. 

  • Pour s'informer

1.600 journaux et magazines en accès libre et illimité pendant un mois: c'est ce que propose le kiosque numérique Cafeyn pour "revenir à l'essentiel" pendant le confinement. 

Plusieurs titres proposent également des numéros gratuits, comme Vanity Fair qui offre son numéro de mars et lance une édition quotidienne Le journal de la quarantaine à 17 heures, ou Ouest France qui offre deux mois d'accès à ses contenus numériques. Pour s'informer sur le coronavirus, de nombreux journaux ont passé en accès libre leurs articles en lien avec le virus, comme Le Monde et Le Figaro. Certains proposent aussi aux lecteurs une newsletter quotidienne autour du virus, comme Le Parisien, d'autres des podcasts, à l'instar des Echos avec "La Story".

Pour des informations plus techniques, dix titres de presse médicale professionnels (Hospimedia, Le Quotidien du médecin...) ont lancé un site d'info commun et gratuit: www.covid19-pressepro.fr.

Pour les plus jeunes, Le Mouv renforce son offre avec la pastille Mouv' Info sur Instagram, et une chronique de décryptage de fake news quotidienne. Sur Franceinfo, les auditeurs peuvent...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi