Comment se faire rembourser ses billets de concert, festival, théâtre ou rencontre sportive ?

C'est l'une des décisions fortes prises par l'exécutif pendant la crise sanitaire. “Les grands festivals et évènements avec public nombreux ne pourront se tenir au moins jusqu’à mi-juillet prochain” avait expliqué Emmanuel Macron dans son allocution record du lundi 13 avril.

Concerts, festivals, pièces de théâtre, de nombreux secteurs ont été touchés de plein fouet par cette annonce. Pour le sport, les matches et autres manifestations ont même été interdits jusqu'à septembre. Problème, des milliers de personnes avaient déjà acheté leur billet pour certains événements ou rencontres.

Le remboursement est-il possible ?

Particulièrement touché par la crise sanitaire, le monde culturel n'a pas été totalement convaincu par les annonces du président de la République pour soutenir le secteur. Face aux annulations en cascade, plusieurs professionnels appellent les détenteurs de billets à faire preuve de solidarité dans cette période difficile en ne se faisant pas rembourser son sésame.

Parmi les autres possibilités proposées, il existe évidemment le remboursement mais aussi celle de conserver son ticket pour une nouvelle date de l'événement. Mais si cette nouvelle programmation ne vous convient pas, vous pouvez évidemment vous faire rembourser selon les modalités précisées sur le site de l'événement en question.

Et pour les abonnements ?

Le sport lui aussi doit faire face à cette situation compliquée. Dans une circulaire publiée le 7 mai, Roxana Maracineanu, la ministre des Sports, et

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Qui est Diego El Glaoui, le compagnon d'Iris Mittenaere ? (PHOTOS)
Olivier Véran refuse de rouvrir les parcs et jardins à Paris malgré la demande d'Anne Hidalgo (VIDEO)
Déplacement de plus de 100 kilomètres : comment justifier son adresse en cas de contrôle ?
Découvrez les avantages exclusifs de l'abonnement à votre magazine Télé-Loisirs !
Les 12 coups de midi : les internautes surpris par la version sans public mais heureux du retour du jeu de Jean-Luc Reichmann