Pour faire face à l'inflation, le Royaume-Uni taxe les géants de l'énergie

Le ministre britannique des Finances Rishi Sunak a dévoilé ce jeudi 26 mai un nouveau paquet d'aides de 15 milliards de livres face à l'impact du coût de la vie sur les ménages défavorisés, financé en partie par une taxe exceptionnelle sur le secteur de l'énergie.

Grâce à l'ensemble des mesures dévoilées ce jeudi, les Britanniques les plus modestes « sentiront le poids (de l'inflation) s'apaiser », a affirmé devant le Parlement britannique le ministre des Finances, Rishi Sunak.

► À lire aussi : Inflation au Royaume-Uni: Johnson veut moins de fonctionnaires et plus d'aides

D'après un communiqué du Trésor britannique, « près d'un ménage sur huit parmi les plus vulnérables au Royaume-Uni recevra au moins 1 200 livres cette année, y compris un paiement unique de 650 livres face au coût de la vie, une hausse du revenu minimal (Universal Credit) de 400 livres et un doublement de la réduction sur les factures énergétiques » pour octobre, quand le plafond tarifaire sera considérablement relevé.

Transition vers les énergies bas-carbone

L'inflation au Royaume-Uni a atteint 9% en avril, un sommet en quarante ans. L'autorité britannique de l'énergie Ofgem a prévenu mardi que le plafond des prix énergétiques pourrait augmenter de plus de 40% en octobre, soit 800 livres (plus de 930 euros) supplémentaires par an et par foyer.

(Et avec AFP)


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles