Pour faire découvrir le "matrimoine musical", un site répertorie les œuvres de plus de 700 compositrices

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

De Francesca Caccini au XVIIe siècle à Camille Pépin au XXIe : une plateforme numérique répertorie les oeuvres de plus de 700 compositrices pour faire découvrir des artistes longtemps éclipsées. Baptisée Demandez à Clara, en référence à Clara Schumann (brillante pianiste, compositrice et épouse du célèbre compositeur) cette base de données gratuite a été lancée en juin par une équipe dirigée par Claire Bodin, directrice du festival Présences féminines consacré aux compositrices du passé et du présent.

"Depuis notre tendre enfance, on n'entend pas de musique de compositrices, ou si rarement qu'on n'en garde pas la mémoire", affirme Claire Bodin à l'AFP. "A nous musiciens et musiciennes, aucun 'matrimoine' n'a été transmis ; on a été biberonné à l'idée du génie du grand compositeur, toujours un homme, sans jamais s'interroger sur le répertoire des compositrices".

Cet outil, financé par l'action culturelle de la Sacem, a répertorié pas moins de 4 662 oeuvres de 770 compositrices de 60 nationalités, de 1618 à 2020. Le site Présence compositrices prévoit d'ajouter 4 000 oeuvres supplémentaires à l'automne, dont celles de Hildegarde de Bingen (1098-1179), sainte de l'Eglise catholique et l'une des premières compositrices connues.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi