Comment faire du compost ?

© pixabay.com

Éveil de la conscience écologique, envie de changer ses habitudes ou encore volonté de réduire son impact écologique, les raisons qui poussent à adopter le compostage sont nombreuses. Et pour cause ! Le compost permet de réduire considérablement ses déchets de cuisine, organiques et biodégradables. L’accumulation de ces déchets, associée à la présence d’organismes ou micro-organismes, permet d’obtenir par décomposition un terreau bénéfique à la fertilisation des plantes et potagers. Contrairement à certaines idées reçues, il n’est pas obligatoire de posséder un extérieur pour composter ses déchets organiques.

La règle d’or est la suivante : ne jetez que des matières organiques ou biodégradables. Cela comprend aussi bien les déchets de votre jardin ou de votre potager que les déchets alimentaires. Vous pouvez y mettre vos épluchures de légumes, feuilles mortes, morceaux de bois, mais également carton brun, papier, mouchoir, marc de café, reste de thé, etc. Il est généralement conseillé d’éviter d’y ajouter les restes de viandes ou de poissons (ou alors en petite quantité) ; en effet si votre compost est en extérieur, cela risquerait d’attirer des animaux. Enfin, évitez absolument les cartons, papiers ou morceaux de bois qui ont été modifiés, c’est-à-dire qui contiennent de l’encre ou de la peinture. N’y jetez pas non plus de déchets contenant de matières synthétiques ou des produits chimiques.

Si vous possédez un jardin, vous avez le choix entre acheter un composteur ou le fabriquer. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Icon of the Seas : le futur plus gros paquebot du monde, une catastrophe écologique ?
La pierre noire de la Kaaba est-elle tombée du ciel ?
Chauffage, télétravail, écogestes : ce que contient le plan de sobriété énergétique du gouvernement
Comment marche le recyclage ?
Que faire avec des feuilles d'automne ?