Faire chambre à part : bonne ou mauvaise idée ?

·1 min de lecture

Faire chambre à part n’annonce pas forcément la fin du couple, heureusement. Pour certains, c’est même une excellente décision ! En France, ceux qui font chambre séparée représentent environ 5 % des couples. Aux États-Unis, ce chiffre est plus proche de 20 %. C’est dire qu’il s’agit d’une question très culturelle. On sait aussi que les couples plus âgés ont plus tendance à dormir séparément.

Ne pas pouvoir dormir correctement est un réel problème

Quand deux personnes ont l’intention de faire lit séparé, elles invoquent plusieurs types d’arguments. Le plus souvent, il s’agit d’une gêne mutuelle. Ronflements, sommeil agité, pieds gelés l’hiver, tendance à lire très tard, conjoint qui parle en dormant, qui renifle parce qu’il est allergique aux acariens, qui est obligé d’aller aux toilettes plusieurs fois par nuit... D’autres ont un partenaire tirant toute la couette à lui, elles se réveillent frigorifiées... et n’arrivent pas à se rendormir. On pourrait trouver beaucoup d’autres raisons.

Ce type de gêne peut faire sourire, mais c’est un vrai problème de ne pas pouvoir dormir correctement et de se sentir épuisé, voire déprimé, et même malade par manque de sommeil. Cela peut mettre le couple en péril. C’est donc loin d’être anecdotique.

Des aspirations souvent contradictoires

Nous oscillons constamment entre désir de proximité amoureuse et aspiration au bien-être personnel, des aspirations parfois contradictoires. (...)

Lire la suite sur Topsante.com

La méthode du peaking, ou comment "jouir plus fort"
Je n'aime pas faire l'amour lumière allumée
Le couple est-il l'ennemi du désir sexuel ?
Contraception : 6 choses que vous ne saviez peut-être pas
Sexo : j'ai eu une panne, elle pense que c'est sa faute