Faire barrage au RN au second tour? Chez LREM, pas de consigne claire d'emblée

LÉGISLATIVES - Autant de réponses que d’invités. Sur les plateaux de télévision au soir du premier tour des élections législatives, de nombreux membres du gouvernement ou de la majorité ont été mis face à cette question: pour qui appeler -ou non- à voter en cas de duel entre un candidat du Rassemblement national (RN) et un candidat de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes)?

C’est notamment le cas dans la 4e circonscription du Loiret, où l’ancien ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a été éliminé dès le premier tour. Le soir des résultats, ce dernier a qualifié l’extrême gauche de “danger aussi important” que l’extrême droite.

“On verra au cas par cas”

De quoi alimenter les commentaires le soir même, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article. Sauf qu’entre les avis personnels, les ”pas de mot d’ordre”, “on verra au cas par cas” ou bien “pas une voix au RN”, le message envoyé aux électeurs est loin d’être clair.

Au sein de la Nupes, cette ambiguïté fait grincer des dents. Sur France 2, Olivier Faure a dénoncé l’intervention “scandaleuse” d’Élisabeth Borne, qui met dans le même panier l’extrême droite et l’extrême gauche. Sur Twitter, Yannick Jadot s’est également indigné.

“Les écologistes se sont massivement mobilisés pour faire battre Le Pen à la présidentielle, écrit-il. Entendre Olivia Grégoire et Gabriel Attal refuser de donner une indication de vote en cas de duel #Nupes #RN est absolument scandaleux!”

“LREM n’appelle pas à battre l’extrême droite. Cela marque une rupture des valeurs républicaines et démocratiques de notre pays”, a de son côté écrit sur le même réseau l’ancien patron des Verts et député européen David Cormand.

Interpellée sur Twitter par Fabien Roussel, la Première ministre Elisabeth Borne a répondu dans la nuit en précisant la ligne de la majorité. “Notre ligne: ne jamais donner une voix à l’extrême droite”, a-t-elle écrit.

À voir également sur Le HuffPost: Marine Le Pen appelle les électeurs RN à se mobiliser contre “les destructeurs d’en haut et d’en bas”

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles