Faculté de médecine : des corps donnés à la science conservés dans des conditions indignes

C'est un "charnier au cœur de Paris" que révèle L'Express. Au cinquième étage de l'université de Paris René Descartes, au sein du centre du don des corps, des cadavres auraient été conservés dans des conditions indignes. Corps pourris, membres grignotés par des souris, chambres froides pas aux normes... les révélations sont accablantes pour l'institution. "Il est vrai que dans un laboratoire d'anatomie digne de ce nom, une traçabilité parfaite des corps doit être respectée, donc il est hors de question qu'il y ait des membres ou des têtes qui se baladent n'importe où", indique Brigitte Mauroy, ancienne présidente du comité d'éthique. La faculté annonce la fermeture provisoire du centre du don Dans un communiqué, la faculté de médecine évoque des travaux de rénovation et annonce surtout la fermeture administrative provisoire du centre. Pour les familles de donneurs qui se posent des questions, une ligne téléphonique a été ouverte.