La facture faramineuse du "quoi qu'il en coûte", selon Bruno Le Maire

·1 min de lecture

C'est une somme colossale. Les mesures de soutien pour aider les entreprises à surmonter la crise de la Covid-19 se sont élevées à 240 milliards d'euros depuis mars 2020, dont un tiers de subventions et deux tiers de prêts, a indiqué ce lundi 30 août le ministre de l'Economie Bruno Le Maire. L'argent donné "aux entreprises ou aux salariés pour protéger le pouvoir d'achat, c'est 80 milliards d'euros", a déclaré le ministre sur France Inter avant une réunion à Bercy sur le maintien de quelques aides ciblées pour les entreprises en difficultés. "À cela s'ajoutent des prêts, mais c'est des prêts, ça n'a rien à voir, économiquement, avec des subventions, de l'ordre de 160 milliards d'euros, les prêts garantis par l'État, plus d'autres formes de prêt", a ajouté Bruno Le Maire.

Il a rappelé que le Fonds de solidarité avait coûté environ 35 milliards d'euros, tout comme la prise en charge par l'Etat de l'activité partielle, tandis que les exonérations de charges se sont élevées à 10 milliards d'euros. Depuis le début de la crise sanitaire, plus de 685.000 prêts garantis par l'Etat (PGE) ont été accordés pour un montant de 139,3 milliards d'euros, selon le ministère de l'Economie. D'autres prêts, notamment participatifs, ont également accordés par l'Etat, expliquant le chiffre de 160 milliards rapporté par Bruno Le Maire.

>> Achetez et vendez vos placements (actions, cryptomonnaies, or…) au bon moment grâce à Momentum, la newsletter de Capital sur l’analyse technique

Le ministre a mis en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Corée du Nord soupçonnée d'avoir redémarré ses activités nucléaires
Ouragan Ida : La Nouvelle-Orléans plongée dans le noir
La vitesse limitée à 30 km/h à Paris, Benjamin Griveaux de retour à la télévision… le flash éco du jour
Norvège : une amende pour ceux qui urinent… vers la Russie
Pas-de-Calais : la sexagénaire spoliait les défunts dans les funérariums

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles