Fact-checking : Melania Trump boycottée par la presse... ou trop capricieuse ?

·1 min de lecture

Il semblerait que la relation entre Melania Trump et la presse américaine ne soit pas au beau fixe. Alors que Jill Biden fera sa première Une du magazine Vogue, en vente le 20 juillet prochain, l'épouse de Donald Trump, elle, n'en a pas eu le privilège durant le mandat de son bien-aimé. Une proposition lui avait pourtant été faite par les équipes du célèbre magazine, mais cette dernière a été refusée par l'intéressée. La raison ? Melania Trump n'avait pas la garantie d'apparaître en première page. C'est du moins ce qu'a affirmé Stéphanie Winston Wolkoff, ex-conseillère et meilleure amie de Melania Trump, dans son livre intitulé Melania and Me.

"Vogue a contacté Melania, dans l'espoir de programmer une séance photo de la Première Dame à la Maison Blanche, avec l'écrivain Rob Haskell qui la suit pendant quelques jours pour rédiger son portrait. Tout cela sonnait bien, mais le magazine ne pouvait pas garantir que Melania apparaîtrait sur la couverture", a écrit Stéphanie Winston Wolkoff. Un fait qui semble avoir agacé la mère de Barron. "Melania ne voulait rien faire pour Vogue ou tout autre magazine si elle n'avait pas la certitude d'en faire la couverture", a précisé l'écrivaine.

D'un autre côté, Anna Wintour, la patronne de Vogue, n'est pas une grande fan de Melania Trump. Celle qui n'a jamais caché son admiration pour Michelle Obama a d'ailleurs un avis très tranché sur la famille de l'ancienne mannequin. En effet, par le passé, Anna Wintour n'a pas hésité à dénoncer la "malhonnêteté" (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Ivanka Trump signe un gros chèque dans la plus grande discrétion
Sophie Marceau prête à tout par amour : ce projet qui va faire parler
Jill et Joe Biden face à la malédiction de la Maison-Blanche : "On doit se trouver du temps l'un pour l'autre"
Fact-checking - "Ne pleure pas" : pourquoi Albert de Monaco a dit ces mots à Charlene le jour de leur mariage
Elizabeth II prête à tendre la main à Harry : elle veut coûte que coûte garder le contact

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles