Facebook vient-il d'admettre que personne ne veut de ses Stories?

Si le lancement des Stories sur Instagram a fait du mal à Snapchat, l’intégration de la fonction à Facebook semble beaucoup plus bancale. D’abord lancées sur Facebook Messenger début mars puis sur Facebook en fin de mois, les Stories semblent très peu utilisées par les utilisateurs. Au-dessus de nos fils d’actualité, les pastilles indiquant la publication de contenu éphémère par nos amis sont rares. Depuis quelques heures, elles sont complétées par des photos de nos contacts les plus proches… même lorsque ces derniers n’ont rien publié.

D’abord repérée outre-Atlantique, l’évolution semble s’appliquer à grande échelle. Les utilisateurs d’iOS ont déjà droit à des photos de profils grisées aux côtés des rares contenus «réellement» publiés. L'application Android n'a pour le moment pas évolué. La phrase «X n’a rien ajouté à son actualité ces derniers temps» est accolée à chaque image. Par «ces derniers temps», Facebook semble vouloir dire «depuis la nuit des temps». Une fois ce message affiché, aucune interaction supplémentaire n’est possible.

Permettant de combler le vide, la nouvelle présentation ressemble à un aveu d’échec, au moins temporaire. En quelques jours, Facebook a mis en place une nouvelle façon de communiquer pour les deux milliards d’utilisateurs du réseau social et le milliard d’utilisateurs de son application de messagerie....

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages