Facebook va mettre fin à la reconnaissance faciale sur sa plateforme

·2 min de lecture

Cette technologie d'intelligence artificielle suscite de "nombreuses inquiétudes", d'autant que les autorités n'ont pas encore fourni de "règles claires" sur son usage. 

Facebook, qui traverse une de ses pires crises de réputation, a décidé de se passer de la reconnaissance faciale, une technologie qui permet, depuis 2010, d'identifier les personnes présentes sur des photos ou des vidéos postées sur le réseau social. "Ce changement va représenter une des plus importantes évolutions en matière d'usage de la reconnaissance faciale dans l'histoire de cette technologie", a noté Jérôme Pesenti, le vice-président de la société, chargé de l'intelligence artificielle.

"Plus d'un tiers des utilisateurs quotidiens de Facebook ont activé la reconnaissance faciale et peuvent être reconnus", a-t-il précisé. Outre l'arrêt de la reconnaissance faciale active, le réseau social va supprimer les données d'identification numérique accumulées sur plus d'un milliard d'utilisateurs. Cette décision inattendue signifie que certains outils populaires du réseau ne fonctionneront plus: quand un utilisateur publiera une photo, l'algorithme ne devinera plus les noms des personnes présentes dessus, par exemple.

Cette technologie d'intelligence artificielle suscite de "nombreuses inquiétudes", d'autant que les autorités n'ont pas encore fourni de "règles claires" sur son usage, a souligné Jérôme Pesenti. "Etant donné l'incertitude actuelle, nous pensons que limiter l'utilisation de la reconnaissance faciale à un nombre de cas limité est approprié".

Changement de nom

En février 2021, un juge fédéral de l'Illinois avait approuvé un accord amiable entre Facebook et des particuliers qui accusaient la plateforme d'avoir utilisé des données liées à la reconnaissance faciale sans leur consentement. Le groupe s'était alors engagé à leur verser 650 millions de dollars de dommages et intérêts. Facebook fait actuellement face(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles