Facebook tente d'améliorer son fil d’actualité pour combattre les Fake News

Une étude de Yale entend montrer le peu de bénéfices, voire l’effet contre-productif des programmes de fact checking qui signalent les contenus contestables.

L’élection de Donald Trump a mis en lumière la multiplication des « Fake News » sur Facebook, accusé de les laisser se propager et de désinformer les nombreux visiteurs quotidiens du site.
Une accusation et un coup de projecteur dont se serait bien passé Mark Zuckerberg. Le fondateur du géant américain avait même dû sortir de son silence quelques jours après l’élection afin de se dédouaner de toute responsabilité dans la victoire du président américain…
Aucune responsabilité donc, pourtant, depuis, le réseau social multiplie les efforts. Il annonce aujourd'hui, mardi 25 avril, par la voix de Sara Su, responsable du fil d’actualité Facebook, qu'il se lance dans un test anti fake news.
Désormais des articles en lien avec les sujets qui vous intéressent seront affichés avant que vous commenciez la lecture d’une information, afin de garantir l’exactitude de l’information.

Ces « articles liés » existaient déjà depuis 2013 mais apparaissaient seulement après la lecture de l’article. A partir de maintenant, ces articles apparaîtront avant même que vous cliquiez sur une information. Cela devrait permettre de contextualiser l’information à travers différentes sources.
Facebook indique également que des fact-checkers pourront intervenir dans cette section. Le réseau social s’était déjà allié avec 8 médias français dans une opération de fact-checking en février dernier,...

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages