Facebook a supprimé 18 millions de publications contenant de fausses infos sur le Covid-19

·1 min de lecture

Mark Zuckerberg a déclaré que Facebook avait supprimé 18 millions de publications contenant de la désinformation sur le Covid-19, sans préciser combien de personnes les avaient lues.

Plus de 18 millions de publications contenant de fausses informations sur le Covid-19 ont été supprimées du réseau social Facebook. «La désinformation est contre notre politique», a déclaré Mark Zuckerberg dans une interview exclusive à CBS. Le créateur et PDG du géant américain a affirmé qu’il s’agissait de la meilleure performance possible compte tenu du système de détection de «fake news» mis en place.

«Mais combien de personnes sont tombées sur ces publications ? Est-ce plus ou moins que 18 millions ?», a alors demandé la journaliste Gayle King, précisant que ces mensonges pouvaient fortement impacter la vie des gens. «Facebook est critiqué pour cela», a-t-elle ajouté.

«Je comprends ce que vous dites», a répondu Mark Zuckerberg. «Le nombre que j'ai en tête et que je peux vous partager est le nombre de publications contre lesquelles nous avons pris des mesures», a-t-il ajouté.

À lire : Facebook fait la chasse aux talibans

Facebook, ainsi que d'autres réseaux sociaux, a fait face à de vives critiques pour avoir propagé de la désinformation, en particulier lors de la pandémie de coronavirus.

Le président américain Joe Biden a déclaré en juillet dernier que Facebook et d'autres réseaux sociaux «tuaient des gens» en permettant la propagation de ces fausses informations sur le Covid-19. Il est revenu sur ses propos en précisant que la désinformation elle-même causait des décès. Facebook a rétorqué aux commentaires de Joe Biden en affirmant que le groupe avait joué un rôle indispensable dans l'acceptation des vaccins.


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles