Les pratiques secrètes de Facebook dévoilées

LExpress.fr
Le Parlement britannique a diffusé des documents secrets de Facebook mercredi, qui révèlent une stratégie très agressive.

Quand un élu britannique pose une question, il exige une réponse franche, sans quoi son légendaire flegme peut laisser place à une froide colère. Facebook en a fait les frais, pour le plus grand plaisir de ses détracteurs, puisque 250 pages d'e-mails internes "hautement confidentiels", dont certains du patron Mark Zuckerberg himself, ont été mis en ligne (à lire ici) mercredi 5 décembre. 

L'auteur de ce méfait ? Damian Collins, le président de la Commission sur le numérique, la culture et les médias (DCMSC), qui enquêtait depuis plusieurs mois sur la responsabilité du géant de la Silicon Valley dans la diffusion de "fake news". Lui et ses collègues avaient notamment demandé à un des responsables de Facebook d'expliquer le contenu d'e-mails internes saisis à l'occasion de l'enquête. Fidèle à sa réputation, le géant américain s'est visiblement contenté du strict minimum. Grossière erreur. "Nous ne pensons pas avoir reçu de réponses franches, répond Damian Collins. Raison pour laquelle nous publions ces documents". 

LIRE AUSSI >> Facebook encore accusé de vendre les données de ses utilisateurs 

Datés pour la plupart de 2012 à 2015, ils mettent en lumière la stratégie agressive de Facebook pour écraser la concurrence et engranger un maximum de profits, rapporte le New York Times. 

1) Récupérer les données des appels téléphoniques des utilisateurs sans leur consentement

En 2015, les têtes pensantes de l'entreprise tentent de trouver un moyen d'accéder aux journaux d'appels et à l'historique des SMS des utilisateurs de l'application Facebook sur Android afin d'améliorer plusieurs fonctionnalités comme les suggestions "Personnes que vous pourriez connaître". Problème : l'opération ne semble pas prévoir de demander leur autorisation aux utilisateurs concernés. "C'est une chose assez risquée à faire du point de vue des relations publiques, mais il semble que le 'département croissance' va se lancer", écrit Michael LeBeau, dans un mail du 4 février. 

Yul Kwon, directrice du "programme d...Lire la suite sur L'Express.fr

Les pratiques secrètes de Facebook dévoilées

Facebook encore accusé de vendre les données utilisateurs

Russie, vie privée: comment Facebook a géré les scandales

Facebook détecte une "manipulation politique" liée à l'Iran