Facebook permet de transférer des photos et des vidéos de sa plateforme vers Google

Vergara, Ingrid
Le déploiement mondial de ce nouvel outil est prévu pour le premier semestre 2020. / Dado Ruvic/REUTERS

Ce premier outil de portabilité est pour l’instant à disposition des utilisateurs irlandais souhaitant migrer des images vers Google photos. Il doit être généralisé au premier semestre 2020.

Transférer ses photos et vidéos préférées depuis son compte Facebook vers Google photos sera bientôt possible et facile pour tous les utilisateurs du réseau social. Facebook a présenté lundi un outil de portabilité, qu’il a développé dans le cadre du Data Transfer Project, un groupe fondé en 2017 réunissant Google, Facebook, Apple, Twitter et Microsoft. Son objectif: faciliter le transfert d’une plateforme ou d’une application à une autre d’informations type photos ou agendas.

Facebook commence donc par les photos et les vidéos. L’option sera dans un premier temps disponible pour les utilisateurs en Irlande, avec un déploiement mondial prévu pour le premier semestre 2020.

Tous les transferts de données seront cryptés et un mot de passe sera demandé aux utilisateurs avant le transfert, a indiqué la société dans un article de blog. L’outil sera à la fois plus pratique et plus sécurisé que la procédure actuelle qui consiste pour un particulier à devoir télécharger ses données, les stocker sur son ordinateur ou dans le cloud, puis les remettre en ligne sur un autre service.

Sujet de crispation des autorités de la concurrence

Dans un livre blanc publié en septembre, Facebook avait déclaré qu’il soutenait la portabilité des données, tout en questionnant ses limites, d’ordre technique et juridique. «Nous sommes favorables à offrir de meilleurs outils de portabilité. Et beaucoup de voix le réclament. Mais il y a peu de lignes directrices sur la façon de le faire», écrivait Erin Egan, VP responsable de la protection de la vie privée de Facebook. Parmi les questions soulevées par le réseau social, celle d’un éventuel recueil de consentement en cas d’export d’une liste d’»amis» vers un autre service.

La portabilité est un des grands sujets de crispation des autorités de la concurrence et (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Tout ce que Facebook sait de moi (et de vous)
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro