Facebook censure une représentation du tableau "La liberté guidant le peuple"

Le tableau d’Eugène Delacroix “La liberté guidant le peuple” – Getty Images

Le réseau social estime que les seins nus de Marianne sont “de nature sensible et donc pas autorisés”.

C’est la troisième fois que le réseau social sanctionne les publications du metteur en scène Jocelyn Fiorina. Celui-ci souhaitait promouvoir sa pièce de théâtre Coups de feu rue Saint-Roch sur Facebook, sans succès.

Sa publication supprimée 15 minutes après sa mise en ligne

Comme l’explique Le Figaro, Jocelyn Fiorina avait ainsi décidé de partager une photo de l’affiche de la pièce, représentant le tableau bien connu d’Eugène Delacroix, La liberté guidant le peuple.  Mais Facebook en a décidé autrement, à cause des seins nus de Marianne présents sur l’image. Sa publication a été “supprimée seulement un quart d’heure après sa mise en ligne”, a regretté le metteur en scène. “On nous a dit qu’il n’était pas possible de diffuser une image de nudité”, a-t-il ajouté.

À deux reprises, il avait déjà tenté d’utiliser le célèbre tableau pour faire la promotion de son spectacle en juin dernier. “J’avais alors échangé avec les modérateurs qui étaient inflexibles en disant que même sur un tableau du XIXe siècle, ce n’était pas acceptable”, rappelle-t-il.  

Nous n’autorisons pas les publicités avec de la nudité, même si cela n’est pas d’ordre sexuel

Plus précisément, ils lui avaient donné l’explication suivante : “Nous n’autorisons pas les publicités avec de la nudité, même si cela n’est pas d’ordre sexuel. Cela inclut la nudité à des fins artistiques ou éducatives. Les publicités de ce type sont de nature sensible et ne sont donc pas autorisées”, rapporte Le Figaro. 

Après un nouveau refus du réseau social de Mark Zuckerberg cette semaine, Jocelyn Fiorina a mis en ligne une nouvelle publicité avec le même tableau mais un bandeau “censuré par Facebook” sur les seins de Marianne, qui cette fois n’a pas été censurée.