Facebook annonce renforcer ses règles contre le harcèlement en ligne des célébrités

·1 min de lecture

Finis les raids de cyberharcèlement des célébrités sur Facebook. C'est en tout cas l'objectif affiché par le réseau social, qui annonce mettre en place un renforcement de ses règles contre le harcèlement en ligne. Le réseau social veut mieux protéger les personnalités publiques comme les politiques ou les célébrités, qui sont régulièrement victimes de ce genre d'attaques groupées, notamment à la suite de certaines déclarations publiques. Afin d'éviter ces attaques, Facebook met en place une nouvelle interdiction.

>> Retrouvez les journaux des médias tous les matins à 9h10 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Des victimes qui devront démontrer leur harcèlement

Le réseau social annonce mettre en place de nouveaux outils afin d'interdire les commentaires autour de la sexualisation des individus. Ils seront désormais supprimés, s'ils relèvent du harcèlement. Ce sera à la victime d'avertir Facebook et de fournir des éléments de contexte pour démontrer qu'i s'agit de harcèlement en ligne.

Facebook fait également autre annonce. Les journalistes et défenseurs des droits humains célèbres par leur travail seront désormais "protégés de contenus blessants", selon les déclarations des équipes de Facebook. Sont notamment concernés les commentaires sur leur physique. Des annonces qui interviennent dans un contexte difficile pour Facebook, très critiqué après une panne mondiale et les révélations d'une ancienne employée.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles