Facebook a accordé à des entreprises amies un accès aux données des utilisateurs

Le réseau social aurait permis à de grands groupes, entre 2012 et 2015, d'accéder aux données personnelles des utilisateurs.

Une commission parlementaire britannique a dévoilé près de 250 pages d'e-mails internes au contenu explosif pour le réseau social. Le groupe de travail accuse Facebook d'avoir donné les informations personnelles des utilisateurs de sa plateforme à de grosses entreprises.

[H2]Des passe-droits accordés à des sociétés [/H2]

Sont cités dans les documents Airbnb, Netflix, le service de VTC Lyft ou l'application de rencontres Badoo. Ces sociétés auraient obtenu un accès complet aux informations personnelles de leurs abonnés. Dans le même temps, Facebook aurait refusé cet accès aux données à des entreprises qui concurrençaient directement ses services, comme l'ex-application de partage de vidéos Vine.

Cette manœuvre, contraire aux engagements du réseau social en matière de confidentialité des données, aurait été chapeautée par Mark Zuckerberg en personne. Dans un e-mail envoyé en 2012, le jeune PDG discute de la manière la plus efficace de valoriser les informations échangées par les utilisateurs, la ressource la plus précieuse de la société : >, a insisté pour sa part Mark Zuckerberg, dans un long post sur sa page Facebook. Le fondateur du réseau ajoute que ces documents sont uniquement le fruit de discussions internes sur l'amélioration de la plateforme.

Source : New York Times

Données personnelles : à Bruxelles, Tim Cook tacle sévèrement Facebook et Google Des applications désinstallées continuent de vous traquer Facebook utilise aussi votre numéro de téléphone pour cibler la publicité