Face aux violences, les élus formés par la police

·2 min de lecture

POLITIQUE - Des conseils plus que bienvenus dans un climat tendu. Alors que les violences contre les élus locaux et les députés se multiplient en France, notamment dans un contexte d’opposition aux mesures sanitaires liées à la pandémie de Covid-19, la police nationale a décidé d’apporter son expertise à ceux et celles en première ligne face aux comportements agressifs de certains citoyens.

Comme vous pouvez le voir dans notre reportage vidéo en tête d’article, nous avons suivi l’une de ces formations dispensées aujourd’hui partout en France et élaborées par le RAID, l’unité d’élite spécialisée dans la négociation et les interventions face à des individus dangereux.

Ton, posture, choix du lieu... À Harnes (62), mardi 25 janvier, une quinzaine d’élus locaux du Pas-de-Calais s’étaient déplacés pour apprendre à ne rien laisser au hasard lors d’une rencontre avec un administré menaçant. Durant deux heures, les jeux de rôles et les conseils pratiques de deux formateurs de la police nationale permettent de prévenir les tensions et de favoriser la désescalade en cas de problème.

On a pas la prétention des les rendre négociateur. Simplement leur donner quelques conseils de bon sens.Patricia Quenivet, commandante de police

Au HuffPost, les élus rencontrés lors de cette formation confirment les rapports de plus en plus “compliqués” avec certains concitoyens ces dernières années. “Les gens s’imaginent qu’une mairie c’est le doliprane de la ville, mais on ne peut pas résoudre les problèmes en un claquement de doigts”, affirme à notre micro Rosolino Battaglia, conseiller municipal à Pont-à-Vendin (62). “Les gens veulent se venger par eux-mêmes maintenant. C’est ce qu’on voit de plus en plus”, remarque aussi Corinne Tate, adjointe à la mairie de Harnes.

Selon les derniers chiffres du ministère de l’Intérieur, 1186 élus ont été pris pour cible (menaces, agressions) durant les onze premiers mois de 2021. En 2020, ce nombre était grimpé à plus de 1300, soit le triple de l’année précédente.

À voir également sur Le HuffPost : Debout à l’Assemblée, Ferrand et les députés unis contre les violences envers les élus

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles