Face aux « pressions » occidentales, Vladimir Poutine veut renforcer la coopération militaire avec la Chine

© Sputnik/Mikhail Metzel/Pool via REUTERS

Lors d'un échange en visioconférence, vendredi avec le président chinois Xi Jinping, son homologue russe Vladimir Poutine lui a affirmé qu'il souhaitait intensifier la coopération militaire et a salué les efforts des deux pays pour résister aux « pressions » occidentales. Qualifiant le dirigeant asiatique de « cher ami », le maître du Kremlin a félicité leur loyauté mutuelle : « Dans le contexte des pressions sans précédent et des provocations de l'Occident, nous défendons nos positions de principe. La coordination entre Moscou et Pékin sur la scène internationale (...) sert à la création d'un ordre mondial juste et fondé sur le droit international. » Le grand ennemi de Volodymyr Zelensky a estimé que la coopération militaire et technique entre les deux puissances, qui « contribue à la sécurité de nos pays et le maintien de la stabilité dans les régions clé », a « une place à part ».

En outre, Vladimir Poutine a annoncé une visite d'État de Xi Jinping en Russie, « au printemps 2023 ». Ce déplacement sera une première depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Lire aussi - Guerre en Ukraine : Kiev doit accepter les conditions russes ou « l’armée tranchera », selon Sergueï Lavrov

Une union stratégique

Confrontée à des sanctions occidentales sans précédent suite à son invasion de l'Ukraine , la Russie cherche à renforcer ses liens avec la Chine, qui font office de contre-poids géopolitique face aux États-Unis et leurs alliés. Néanmoins, la guerre en Ukraine reste un sujet sens...


Lire la suite sur LeJDD