Face aux pénuries de main d'œuvre, le Royaume-Uni obligé d'accorder des milliers de visas post-Brexit

·1 min de lecture

C'est un virage pour le moins inattendu en matière d'immigration après le Brexit. 10.500 visas vont être accordés pour faire face à la pénurie de main d'œuvre. Ces permis de trois mois, d'octobre à décembre, doivent pallier un manque criant de chauffeurs routiers mais aussi de personnel dans des secteurs clés de l'économie britannique, comme les élevages de volailles. Ces derniers jours et malgré des appels du gouvernement à ne pas paniquer, les stations-service ont été prises d'assaut en raison de ruptures de stocks qui touchent aussi les rayons de produits agroalimentaires.

Pour l'instant, le gouvernement n'a pas donné suite aux appels l'exhortant à déployer des soldats pour aider à la distribution du carburant. Cette décision de rouvrir les vannes de l'immigration professionnelle va à l'encontre de la ligne défendue par le Premier ministre Boris Johnson, dont le gouvernement ne cesse d'insister pour que le Royaume-Uni ne dépende plus de la main-d'œuvre étrangère. Pendant des mois, le gouvernement a essayé d'éviter d'en arriver là, malgré les avertissements de nombreux secteurs économiques et le manque estimé de 100.000 chauffeurs routiers.

>> A lire aussi - Brexit : les contrôles douaniers pour les importations en provenance de l'UE reportés

Outre ces visas de travail, d'autres mesures exceptionnelles doivent permettre d'assurer l'approvisionnement avant les fêtes de Noël, a mis en avant le secrétaire aux Transports, Grant Shapps. Les examinateurs du ministère de la Défense (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : les doses promises aux pays pauvres vont être doublées, promet Macron
Comment une ​Tik​Tokeuse a chamboulé des milliers d’études scientifiques en quelques secondes
Grève nationale "très suivie" des sages-femmes qui réclament davantage de reconnaissance
Italie : retour obligatoire au bureau pour les employés de l'administration publique
Inde : Accusé de viol, il devra laver et repasser le linge de 2.000 femmes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles