Face ID : l’iPhone pourra (enfin) se déverrouiller sans enlever le masque

·1 min de lecture
La firme à la pomme a en effet présenté, jeudi 27 janvier, la version bêta de son nouveau système d'exploitation, qui devrait être accessible sur les iPhone 12 et plus récents entre mars et avril.

La dernière version d’iOS 15 va doper les capacités du logiciel de reconnaissance faciale, pour le plus grand bonheur des clients, relate BFMTV.

Depuis deux ans, les propriétaires d'iPhone sont rapidement démasqués. Leur signe distinctif : ôter furtivement leur masque de protection contre le Covid-19 pour déverrouiller leur appareil, qui utilise la technologie de reconnaissance faciale Face ID. Heureusement, la dernière version d'iOS 15 va replonger ces millions d'utilisateurs dans l'anonymat et leur permettre au passage de respecter les gestes barrières.

La firme à la pomme a en effet présenté, jeudi 27 janvier 2022, la version bêta de son nouveau système d'exploitation, qui devrait être accessible sur les iPhone 12 et plus récents entre mars et avril. Parmi les avancées notables apportées par iOS 15.4 : la refonte de Face ID, qui pourra reconnaître l'utilisateur, même si un masque recouvre une partie de son visage. « Pour utiliser Face ID lorsque vous portez un masque, l'iPhone identifie les traits uniques du contour de vos yeux pour vous authentifier », indique l'interphase dans sa version bêta à l'adresse des développeurs de tous poils, comme le relatent nos confrères de BFMTV.

Des problèmes de sécurité ?

Depuis le début de la pandémie, Apple se refusait à adapter Face ID au port du masque, invoquant des raisons de sécurité. Les propriétaires d'iPhone devaient donc enlever leur masque ou composer un code de sécurité pour déverrouiller leur appareil. Mis sous pression par la gronde de ses clients, le géant américain a visiblement trouvé la parade.

À LIRE AUSSI Et si nous nous mettions à réparer nos smartphones…

VIDÉO - 5 choses à savoir sur Apple

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles