Face au Covid, un an après : les malades du cancer, victimes collatérales du Covid-19

Au début de la pandémie en France, les services de cancérologie ont été désertés par les malades. Rares étaient ceux qui se déplaçaient encore pour suivre leur chimiothérapie mais d'autres ont décidé de surmonter leur peur du virus pour vaincre leur maladie.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles