Face au coronavirus, la Chine verrouille la ville de Wuhan

SANTÉ - La Chine ne veut pas prendre de risque avec le nouveau coronavirus qui sévit essentiellement en Asie. Alors que le bilan a augmenté ce mercredi 22 janvier, passant de 9 à 17 morts en Chine et que l’Organisation mondiale de la Santé a décidé de prolonger sa réunion, repoussant de fait la possibilité de déclencher “l’urgence de santé publique de portée internationale” les autorités chinoises ont décidé de verrouiller la ville de Wuhan, où sur un marché, le coronavirus est apparu pour la première fois en décembre.

Ce jeudi, les trains et avions seront suspendus pour toute personne désirant sortir de la ville de Wuhan, qui se trouve être l’un des hubs de transport importants du pays, ont annoncé les médias d’État.

Ce même jour, la mairie de Huanggang a également annoncé son placement en quarantaine, dans le but d’enrayer l’épidémie. La circulation des trains de cette ville de 7,5 millions d’habitants située à 70 km à l’est de Wuhan, sera interrompue jusqu’à nouvel ordre en toute fin de journée.

 

Une des gares de Wuhan. (Photo: AFP)

 

À Wuhan, dès 10 heures du matin, personne ne sera autorisé à quitter la ville par ces modes de transport. Le gouvernement local demande d’ailleurs à ses habitants, 11 millions dans la ville, de ne pas quitter le territoire sauf circonstances exceptionnelles. 

Les transports locaux sont également affectés. Les bus, navettes, métros et ferrys seront aussi suspendus ce jeudi. Les écoles sont actuellement fermées pour cause de vacances scolaires.

L’objectif de ces mesures est de limiter la propagation du virus alors que le continent asiatique s’apprête à célébrer le Nouvel An chinois. À cet égard, ce jeudi constitue la dernière journée de travail de nombreux employés avant les festivités.

Les mesures prises par Pékin ont par ailleurs été saluées par l’OMS lors de sa conférence de presse. 

À voir également sur Le HuffPost: Vous avez déjà eu un coronavirus, mais voici pourquoi celui-ci inquiète tant

LIRE AUSSI

Pourquoi les coronavirus émergent souvent dans des marchés chinois

Coronavirus en France: le risque "est faible"

Love HuffPost? Become a founding member of HuffPost Plus today.

This article originally appeared on HuffPost.