Face au coronavirus, ce discours de Trump illustre le dilemme des politiques

ÉTATS-UNIS - Les scientifiques du gouvernement américain estiment que le nouveau coronavirus est sans doute transmis par les gens lorsqu’ils parlent et respirent. Conséquence logique: il est désormais officiellement conseillé aux Américains de se couvrir le visage hors de chez eux, pour aider à freiner les contagions.

Il leur est également conseillé de respecter une certaine distance physique pour éviter de se contaminer. Lors d’une conférence de presse réalisée le samedi 4 avril à la Maison-Blanche, le docteur Anthony Fauci a une nouvelle fois précisé que chaque recommandation mise en avant par le vice-président américain a pour lien une distanciation sociale. Il met également en avant les traitements utilisés par les autres pays qui fonctionnent, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

Mais l’homme qui lui succède au pupitre ne partage pas (totalement) avis. Cet homme, c’est le président des États-Unis. “Les traitements doivent fonctionner. Mais encore une fois, nous n’allons pas détruire notre pays”, lui rétorque en effet Donald Trump. “Vous perdrez plus de personnes de cette façon à cause de tous les problèmes causés, que vous n’en perdrez avec ce que nous faisons actuellement”, a-t-il prédit, rappelant que la lutte contre le coronavirus ne devait pas asphyxier l’économie de son pays. Une nouvelle fois, les deux hommes n’étaient pas du tout sur la même longueur d’onde.

À voir également sur Le HuffPost: Coronavirus: Trump préconise l’écharpe face au manque de masques

Lire aussi:

Retrouvez cet article sur le Huffington Post