Face au Coronavirus, des acteurs français de la tech multiplient les actions pour aider

Hamon-Beugin, Valentin
La DGE et la start-up Mirakl ont lancé Stopcovid19.fr, une marketplace qui simplifie la distribution de matériel sanitaire aux établissements de santé. / viktorcap@gmail.com/lightpoet - stock.adobe.com

De nombreuses entreprises du secteur des nouvelles technologies mettent en place des initiatives solidaires pour contribuer à répondre à la crise du coronavirus.

Aux États-Unis, les géants de la tech ont ouvert la voie. Facebook lève un fonds de 100 millions de dollars pour aider les petites entreprises en difficulté, Apple offre près de dix millions de masques chirurgicaux au personnel médical, Tesla rouvre une usine pour produire des respirateurs artificiels... Même s’ils ne peuvent pas rivaliser avec des initiatives d’une telle ampleur, plusieurs acteurs de la tech française sont eux aussi pleinement mobilisés pour faire preuve de solidarité en ces temps difficiles et n’hésitent pas à mettre la main à la poche.

Des recharges prépayées et des tablettes connectées

Après avoir commencé par offrir des chaînes TV à ses abonnés, SFR a récemment annoncé qu’il participerait à l’effort de guerre en aidant les personnes exclues du numérique. Engagé auprès d’Emmaüs Connect et de la Croix-Rouge française, l’opérateur télécoms fera don de recharges prépayées à 20 000 personnes en situation de grande précarité et à 50 000 élèves, afin qu’ils puissent suivre leurs cours en ligne. 20 000 téléphones, dont 5 000 smartphones, seront également offerts.

Dépanner avec du matériel adapté est également l’option retenue par Electro Dépôt et Boulanger, deux enseignes spécialistes du multimédia et de l’électroménager. Via la Fondation Boulanger, ils se sont engagés à offrir 10 000 tablettes numériques avec visioconférence aux EHPAD et aux hôpitaux français. Les malades hospitalisés et les personnes âgées pourront ainsi maintenir plus facilement le lien avec leur famille et leurs proches confinés.

Collaborations avec le gouvernement

De son con côté, la start-up Mirakl, qui permet à ses clients de mettre en place des places de marché, s’est associée à la Direction Générale des Entreprises (DGE) pour lancer stopcovid19.fr, une marketplace qui simplifie la distribution de matériel sanitaire (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Les start-up françaises se mobilisent face la crise du coronavirus 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro