Face aux aspirations d’Erdogan, la France doit tenir son rang

Par William Thay *
·1 min de lecture
Emmanuel Macron doit jouer un rôle pour résoudre la crise qui oppose l'UE à Erdogan.
Emmanuel Macron doit jouer un rôle pour résoudre la crise qui oppose l'UE à Erdogan.

La récente humiliation de l'Union européenne par Recep Tayyip Erdogan doit être l'occasion pour le Vieux Continent de se réveiller face à la menace turque. Les différends de fond entre l'Europe et la Turquie ont rarement été si importants et Erdogan multiplie les tentatives d'expansion de son influence. Dans un affrontement qui devient de plus en plus civilisationnel, la France doit tenir son rang pour défendre le modèle et les intérêts européens, et poser les prémices d'une autonomie stratégique.

Erdogan : le retour du sultan ottoman

Erdogan vise la reconstruction d'un empire ottoman sunnite prônant le panislamisme et pour cela, il n'hésite pas à balayer l'héritage plutôt laïc et pro-européen de la Turquie du début des années 2000. Dans son projet néo-ottoman, Erdogan veut détruire la vision portée par Ahmet Necdet Sezer d'une Turquie relevant le défi d'une cohabitation pacifique des différents cultes au sein d'une population majoritairement musulmane. La transformation de la basilique Sainte-Sophie en mosquée cet été en est une illustration majeure.

À LIRE AUSSILe jour où Erdogan a humilié von der Leyen

Pour regagner l'influence dans le monde arabe et obtenir l'adhésion des territoires qui lui ont été retirés à l'issue de la Première Guerre mondiale, Erdogan veut être perçu comme le défenseur des musulmans à travers le monde. Son soutien appuyé aux Ouïgours ou les procès envers les dirigeants européens accusés de malmener leurs concitoyens de confession musu [...] Lire la suite