Face aux affaires, François Fillon dit avoir "souvent pensé à Pierre Bérégovoy"

franceinfo


François Fillon le répète : il est victime d'un "scandale d'Etat", dont le responsable serait "François Hollande". Invité de "L'Emission politique" sur France 2, jeudi 23 mars, le candidat de la droite à l'élection présidentielle a choisi de contre-attaquer avec une grande virulence face aux affaires dans lesquelles sont nom est cité.

"La presse déverse sur moi des torrents de boue"

"Ca fait deux mois que la presse déverse sur moi des torrents de boue", s'est emporté le député de Paris dès le début de l'émission, alors que le journaliste lui demandait s'il était "un homme d'argent". "Ca m'a fait souvent penser à Pierre Bérégovoy", a même confié François Fillon, en référence à l'ancien Premier ministre socialiste, mis en cause dans une affaire de prêt et qui s'était suicidé en 1993. "J'ai compris pourquoi on pouvait être amené à cette extrémité", a expliqué M. Fillon.

Retrouvez cet article sur Francetv info

T'as vu l'info ? Nos politiques sont restés simples, eux
DIRECT. Le Drian soutient Macron : "Je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait autant de trahisons", réagit Benoît Hamon
VIDEOS. Six séquences qu'il ne fallait pas rater dans "L'Emission politique" avec François Fillon
François Hollande et le "cabinet noir" : "On n'a jamais écrit ça", dit un des auteurs du livre cité par François Fillon
"Je ne sais pas qui est ce barbu ?" : le journaliste Karim Rissouli dénonce le "racisme ordinaire" d'un soutien de Fillon

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages